top of page

Comment renouer avec Instagram ? 📾💔

Hello llamita ! 🩙

Aujourd’hui, je vais te parler d’un sujet qui m’a pris la tĂȘte pendant plusieurs mois : ma relation avec Instagram ! 📾


Quand j’ai commencĂ© Ă  poster ce que je dessinais, je le faisais par pure envie. Juste pour le plaisir de partager ce que j’aime.

Une envie de partager et de trouver les miens : d’autres passionnĂ©s de dessin ou de crĂ©ativitĂ© en gĂ©nĂ©ral.


À l’époque j’étais salariĂ©e, et je n’avais pas encore l’intention de me lancer Ă  mon compte. Cela ne m’avait mĂȘme pas encore effleurĂ© l’esprit.

En Septembre 2019, je lance mon activité et mon studio de création graphique.

Les premiers mois, je continue de partager de maniÚre spontanée, complÚtement à ma façon.


J’utilise Instagram pour ce qu’il est : un outil.

Mais un outil dont je ne maitrisais pas encore totalement les codes...


Finalement, je commence Ă  suivre des comptes qui donnent des conseils sur les rĂ©seaux sociaux pour les entrepreneurs indĂ©pendants comme moi. Je prends en exemple suprĂȘme certaines entrepreneuses qui m’inspirent beaucoup (trop).

À force de lire tous ces conseils, je perds le plaisir de crĂ©er et de partager sur Instagram.

AccompagnĂ© par une bonne dose de perfectionnisme-aiguĂ« et du syndrome de la bonne Ă©lĂšve, qui a envie de tout bien faire, je fais moins, et surtout, je n’ai plus de plaisir en faisant.


D’ailleurs, avez-vous remarquez comme CrĂ©er c’est transformĂ© en Faire ?

Quand CrĂ©er se transforme en Faire, c’est pour moi le signal que le plaisir a pris la poudre d’escampette. 💹


Ce que je vais dire peut sembler cheesy mais ce qui m’a permis de republier en toute sĂ©rĂ©nitĂ© sur Instagram, c’est justement : de renouer avec le plaisir, l’envie... le kif quoi !

🍒 Cherry on the cake : si vous ĂȘtes concentrĂ©s sur le plaisir de pratiquer tous les jours, plutĂŽt que sur le rĂ©sultat (comme le nombre de likes, ou de trouver de nouveaux clients
) vous allez progresser sur des compĂ©tences qui vous tiennent Ă  coeur, sans vous en rendre compte.


Par exemple dans mon cas :

  • J’aime chercher la composition qui fonctionnera le mieux, qui mettra le + en valeur le message → cela me permet de travailler mon oeil de designer 👀

  • J’aime parler en story → cela me permet de progresser en prise de parole 👄

  • J’aime illustrer mes idĂ©es par des images → cela me permet de progresser en illustration et de penser en image đŸ‘©đŸ»â€đŸŽš

  • J’aime tourner des courtes vidĂ©os et les monter -> cela me permet de progresser en prise de vue et en storytelling đŸŽ„

  • 



L’inverse est aussi possible.

Vous pouvez faire le choix volontaire de vous dire que vous avez trĂšs envie de progresser dans quelque chose et d’utiliser Instagram (ou un autre rĂ©seau) pour le pratiquer quotidiennement !


Finalement, la question Ă  se poser c’est : qu’aimez-vous dans le fait d’ĂȘtre prĂ©sent sur Instagram ?

Si la réponse est « RIEN », 1 question, 2 réponses :

Est-ce que cela vous semble indispensable d’ĂȘtre sur ce rĂ©seau (par ex : car votre cible y est prĂ©sente) ?

  • Si OUI âžĄïž DĂ©lĂšguez !

  • Si NON âžĄïž Ne vous infligez pas ça. ll existe 10 000 autres façons de trouver des clients et de partager son travail


À vous autres, entrepreneurs et entrepreneuses, je rĂ©pĂšte la question : Qu’aimez-vous dans le fait d’ĂȘtre prĂ©sent sur Instagram ?


Car ce que vous aimez sont vos forces đŸ’Ș


C’est trùs bien d’apprendre comment un outil fonctionne.

C’est mĂȘme une Ă©tape indispensable pour se L’APPROPRIER.


Et comment se l’approprie-t-on ? En se concentrant sur nos forces !


Par exemple, je sais qu’Instagram est un rĂ©seau social, et donc par dĂ©finition, il adore les interactions.


GĂ©nial ! C’est quelque chose que j’aime aussi d’échanger ! - C’est prĂ©cisĂ©ment l’une des raisons qui m’avait poussĂ©e Ă  m’y mettre : trouver les miens.


Mais si, pour vous, répondre aux messages et aux commentaires n'est pas pas votre tasse de thé : alors ne vous forcez pas !

Entre nous, mĂȘme Ă  travers un Ă©cran froid, on ressent les personnes qui se forcent 😏


Par exemple, l’une de vos forces ça peut ĂȘtre :

👉 D’ĂȘtre passionnĂ©.e de crĂ©ation → Expliquez votre processus de crĂ©ation !

👉 D’aimer transmettre → Faites des mini tutoriels (en vidĂ©os ou non, selon vos affinitĂ©s)





Vous n’ĂȘtes pas obligĂ©s de faire tout ce qu’Instagram aime.


Le problĂšme que j’ai rencontrĂ© n’était pas tous les conseils que je lisais mais que je ne savais pas encore faire le tri entre ce qui me correspondait ou non.


C'est LE gros point qui a changĂ© par rapport Ă  quand j’ai commencĂ© d’entreprendre : je me connais beaucoup mieux aujourd'hui.

Je ne prends plus les conseils que j’entends pour argent comptant.

Aujourd’hui, je sais faire la diffĂ©rence entre : un conseil que j’ai envie de tester ou un conseil que je vis comme une injonction, et qui donc me paralyse.


Pour conclure :


✹ ArrĂȘtons de nous prendre le choux et renouons avec le kif !

✹ Instagram n’est pas la finalitĂ©, c’est un outil.

✹ La valeur de notre travail n’est pas Ă©gale au nombre de likes ou de commentaires.

✹ Le succĂšs de votre activitĂ© ne dĂ©pend pas uniquement d’Instagram.

✹ Moins d’enjeu et plus de jeu !


Si cet article vous a parlĂ© ou vous a inspirĂ©, n’hĂ©sitez pas Ă  me le faire savoir en commentaire ou justement... sur Instagram 😄


TrĂšs belle semaine đŸŠ„,

Kiffez bien votre life,

Et Ă  bientĂŽt !

Maud

Comments


bottom of page